Filoche à la primaire : référé le 26 décembre au TGI

Communiqué

refere

La Haute autorité de la Primaire ayant déclaré à l’avocat de Gérard Filoche qu’elle ne répondrait pas à sa réclamation, une audience des référés aura lieu lundi 26 décembre à 10h au TGI de Paris avec pour objet l’inscription de Gérard Filoche sur la liste des candidats admis à participer aux Primaires Citoyennes des 22 et 29 janvier 2017.

Parrainée par 12 500 soutiens citoyens, la candidature de Gérard Filoche est légitime. Sa voix, celle des salariés est connue et reconnue dans la gauche sociale et politique de notre pays. La Belle alliance populaire (BAP) l’est moins ! Moins de 3000 signataires au bas de l’appel à sa constitution, ce sigle n’a ni légitimité politique (lors de sa « création » pas de vote au sein du Parti socialiste) ni légitimité juridique (pas de statuts déposés). Le seul document officiel de la BAP est le dépôt de son nom à l’INPI par le Parti Socialiste.

Aucun parrainage n’a été exigé pour trois des candidats retenus (dont un n’est même plus « membre » de la BAP). Le premier secrétaire du PS a aussi appelé Emmanuel Macron (ni membre de la BAP ni du PS) à participer à la primaire y compris après la date de la clôture du dépôt des candidatures.

Aucune décision collective ne fixe donc les règles applicables aux Primaires Citoyennes ni la liste des partis invités à y participer. L’organisation des Primaires Citoyennes semble relever des seules décisions arbitraires du groupe dirigeant le Parti socialiste. Ce n’est pas acceptable pour toutes celles et tous ceux qui sont attachés à la démocratie.

Bandeau-je-soutiens