La primaire de toute la gauche est encore possible

Articles presse

LibérationV2

LIBÉRATION | 25 août 2016 |

Les collectifs de citoyens, constitués en région suite à l’appel des initiateurs de Notre Primaire dans Libération, refusent d’abandonner. Indépendamment des intellectuels et personnalités politiques qui portaient le projet, ils veulent relancer un appel pour une « primaire de toute la gauche sans conditions, loyale et honnête ».


Sil’actualité médiatique autour d’hypothétiques primaires du PS ou d’EE-LV tend à nous le faire oublier, rien n’est encore tranché pour la gauche en vue de 2017. Car le PS déclare «rester disponible» pour organiser une primaire de toute la gauche «dans la première quinzaine de décembre».Dès lors, tout est encore possible. Il n’est plus question de logistique ou de possibilité : il ne s’agit plus que de volonté.

Nous sommes donc tous responsables de l’avenir de la gauche pour 2017, et de la France par la suite : citoyens, militants, dirigeants et partis, quels qu’ils soient.

C’est pourquoi nous appelons à la fin de la bataille des personnalités et écuries qui se profile, pour nous tourner, tous ensemble, vers la bataille des idées.

Nous appelons à la fin des rancunes et méfiances pour nous tourner vers un candidat unique, représentant d’un projet commun issu de débats citoyens, sans quoi la gauche tout entière est vouée à disparaître du champ politique.

Nous appelons à ce que s’organisent vite les grandes primaires de toute la gauche et des écologistes, et à travers ce moyen démocratique, le seul à notre disposition, respectueux de notre diversité, à ce que soit choisi un candidat unique et unitaire en 2017 pour défaire la droite extrême et l’extrême droite.

Car la question est : voulons-nous gagner en 2017 ou risquer la déroute

Ouplutôt : assumons-nous la voie prise actuellement, celle de la division, d’une défaite assurée pour la gauche et ses idées ?

Et dans ce cas : à quoi jouons-nous ?

Collectifs locaux Notre Primaire