Maintenant, agir pour l’alternative à gauche !

Communiqué

alternative-a-gauche-facebook

En France, en Europe, dans le monde, les peuples et les citoyen-nes expriment fortement une volonté de changement. Nombreux sont celles et ceux qui cherchent à construire une alternative de gauche. Les mobilisations comme les multiples initiatives locales en témoignent. Partout la recherche de solutions nouvelles, de réponses aux urgences sociales, écologiques, démocratiques, guident ces actions citoyennes, syndicales ou associatives.
Ces initiatives peinent encore à se concrétiser dans une réponse globale. Il faut y travailler.
A contrario, des réflexes conservateurs, autoritaires, austéritaires, nationalistes existent. Ils se manifestent avec le Brexit, l’élection aux USA de Donald Trump, en Autriche, en Hongrie, en Turquie et en France avec les surenchères de droite et un Front national aux aguets.

Il y a urgence à construire une alternative majoritaire

Cette exigence monte en puissance parmi les militant-e-s de Gauche et écologistes, chez les syndicalistes, les associatifs, les intellectuels, le monde de la culture… Elle témoigne d’une recherche de vivre ensemble pour une société plus juste, plus solidaire.
C’est ce que porte l’appel des 100, rendu public le 1er mai 2016. Issus de tous les horizons de la gauche et de l’écologie, désireux de tourner la page d’un quinquennat calamiteux, des citoyen-nes se rassemblent dans leur diversité autour de propositions sociales, écologiques, démocratiques.

50 propositions pour un projet commun et partagé pour les 5 prochaines années sont débattues en intégrant les dimensions européennes et internationales.
Le 12 novembre, une convention nationale a enrichi la démarche.
Nous voulons porter ensemble ces propositions dans les échéances électorales et les mobilisations sociales et citoyennes.

Pour 2017, nous voulons d’abord partager un projet. Cela vaut pour les élections présidentielles et législatives et au delà. Autour de propositions de réponses aux urgences et de chantiers à ouvrir, l’appel des 100 entend développer son activité en direction de toutes les sphères de la société.
Une nouvelle rencontre nationale est programmée pour février. Des personnalités diverses sont disponibles pour animer partout réflexions, débats, initiatives locales, régionales, rencontres thématiques ou réunions films-débats pour fabriquer du commun.

Ne restons pas spectateurs ! C’est de toutes et tous que dépend la dynamique engagée. Nous appelons chacun-e à prendre des initiatives, à créer des collectifs unitaires pour une alternative majoritaire à gauche.

L’avenir nous appartient. Construisons-le ensemble !