Pas de « wild card » pour Macron, une « carte vitale » pour Filoche !

Communiqué

pas-de-vote-sans-filoche4

Pas de vote sans Filoche


Gérard Filoche déposera demain un nombre suffisant de parrainages d’élus pour être candidat à la primaire citoyenne des 22 et 29 janvier. A quoi servent les parrainages ? Il s’agit d’écarter des candidatures fantaisistes. Gérard Filoche est une voix connue et reconnue dans la gauche sociale et politique de ce pays. Plus de 12 000 militants et sympathisants se sont prononcés pour que Gérard Filoche puisse être candidat, une vingtaine de personnalités ont lancé un appel dans le même sens.

Jean-Christophe Cambadelis propose une « wild  card » pour Emmanuel Macron, alors que l’ancien ministre de l’économie ne se dit pas de gauche ! Le premier secrétaire pourrait donc décider qui peut ou qui ne peut pas participer à cette primaire ? Incompréhensible ! Inacceptable !

D’ailleurs qu’est-ce que la Belle alliance populaire (BAP) ? Un objet très mal identifié qui n’a aucune légitimité politique (aucun vote au sein du PS pour sa création) et aucune existence juridique (pas de statut, pas de direction élue…). Avec deux poids deux mesures pour participer à la primaire : certains doivent présenter des parrainages, d’autres pas. Des candidats à la tête de micro-organisations sans assise militante ou électorale (à moins de 1% dans les sondages) sont admis, et Gérard Filoche membre de la direction du PS depuis plus de 20 ans, crédité de plus de 5% dans les sondages, ne le pourrait pas ?

Depuis plus de 6 mois qu’il est en campagne pour la primaire, Gérard Filoche fait entendre la voix des salariés, défend les petits salaires et les petites retraites, milite pour un autre partage des richesses. Jean-Christophe Cambadelis n’a pas le droit de censurer cette voix authentiquement de gauche.

Pas de « wild card » pour Macron, une « carte vitale » pour Filoche !

Bandeau-je-soutiens