Pourquoi Arnaud Montebourg et Gérard Filoche font campagne dans un McDonald’s

Articles presse

Huffington

PRIMAIRE DE LA GAUCHE – Ils s’étaient donnés rendez-vous devant le McDonald’s de la Gare du Nord à Paris mais pas question de partager un petit déjeuner. Le candidat à la primaire de la gauche, Arnaud Montebourg, accompagné de son soutien Gérard Filoche, ont effectué ce mardi 17 janvier leur premier déplacement conjoint.

Objectif du candidat autoproclamé de la « fiche de paie »: dénoncer les bas salaires en France et appuyer la lutte des salariés de l’enseigne de restauration rapide. « Manger pas cher, cela a aussi des conséquences sur la vie de ceux qui fabriquent les sandwiches et les burgers. Cela doit susciter une prise de conscience des consommateurs qui vont chez McDonald’s. Attention, il y a des problèmes sociaux graves », a scandé l’ancien ministre de l’Economie en lançant un appel à la multinationale pour qu’elle ouvre des négociations salariales.

Arnaud Montebourg a également apporté son appui aux employés qui ont déposé, en décembre 2015, une plainte pour blanchiment de fraude fiscale et abus de biens sociaux à l’encontre du géant américain, dont les pratiques fiscales rendraient « impossible » tout bénéfice et donc tout intéressement des salariés. « Depuis la création de notre entreprise, aucun salarié n’a pu percevoir le moindre euro de participation sur les bénéfices, ceux-ci étant inexistants d’un point de vue comptable », écrivaient alors des élus du comité d’entreprise de McDonald’s Ouest parisien (16 restaurants, 900 salariés) dans un communiqué.