Qui est la BAP ?

Communiqué

bap2

Christophe Borgel annonce depuis plusieurs jours qu’il ne veut que 7 candidats, à la primaire citoyenne des 22 et 29 janvier. Et cela ressemble de plus en plus à un jeu de chaises musicales !

Jean-Christophe Cambadélis propose une « wild card » à Emmanuel Macron qui ne se situe pas à gauche. Et il y a deux poids deux mesures. Certains doivent apporter des parrainages d’élus, d’autres non. C’est, par exemple, le cas de Jean-Luc Benhamias et François De Rugy, deux candidats déjà « officialisés »,  et de Sylivia Pinel qui déposera sa candidature aujourd’hui sans aucun parrainage. Pourquoi ? Parce que, nous dit-on, ils sont reconnus comme « membres » de la Belle alliance populaire.

Mais qu’est-ce que la BAP ? La BAP, Belle Alliance Populaire est un OMNI, un objet mal et non identifié. Nous n’avons même pas trouvé son adresse ! Saisie par Jean-Alain Mazas, représentant de Gérard Filoche auprès de la Haute Autorité de la Primaire, sur la nature de la BAP, ses statuts, les conditions d’adhésion, celle-ci n’a toujours pas répondu. La BAP n’aurait-elle aucune légitimité juridique ? Déjà qu’elle n’a pas vraiment de légitimité politique puisqu’aucune instance du Parti socialiste n’a véritablement décidé de sa « création » !

L’ avocat de Gérard Filoche, Maître Dominique Tricaud, a donc été obligé de demander les statuts de la « Belle Alliance Populaire » à Thomas Clay, le Président de la Haute autorité des primaires, la liste de ses dirigeants, la convention conclue avec les organisations qui en seraient membres et l’ensemble des actes concernant la BAP. Sans réponse pour l’instant. Copie en a été adressée à Jean-Christophe Cambadélis.(lire la pièce-jointe)

Les parrainages de Gérard Filoche seront remis à 17h à la Haute Autorité des Primaires citoyennes des 22 et 29 janvier 2017, au 10, rue de Solférino.

Bandeau-je-soutiens